Prix littéraire

Blog

Prix du Cercle littéraire proustien (Madeleine d’or)

Le Prix 2022 a été attribué à Stéphane Carlier pour son roman Clara lit Proust.

Un Prix hommage pour l’ensemble de son oeuvre a été décerné à Jean-Yves Tadié.

Quelques images du traditionnel dîner de fête du Cercle le 5 décembre. Au Grand Hôtel de Cabourg, cela va de soi !

Blog

Prix Femina 2022

Très heureuse, en tant que Présidente du jury,  de notre palmarès au terme de ce marathon de lecture de plusieurs mois !

Les délibérations et la proclamation se sont faites au Musée Histoire de Paris-Carnavalet qui nous accueille depuis l’année dernière. La remarquable exposition actuelle Parisiennes Citoyennes est particulièrement en résonance avec le Femina, créé en 1904 en opposition avec le Goncourt qui refusait de couronner un livre écrit par une femme. Cette année, ces dames auraient été heureuses de voir trois femmes lauréates ainsi qu’un homme…

Livre Hebdo

Musée Histoire de Paris-Carnavalet

Blog

Femina : les finalistes

Roman français

Le coeur ne cède pas de Grégoire Bouillier (Flammarion)

Vivre vite de Brigitte Giraud (Flammarion)

Le dernier des siens de Sibylle Grimbert (Anne Carrière)

Un chien à ma table de Claudie Hunzinger (Grasset)

Quand l’arbre tombe de Oriane Jeancourt-Galignani (Grasset)

Tenir sa langue de Polina Panassenko (L’Olivier)

Roman étranger

La dépendance de Rachel Cusk (Gallimard)

Les abeilles grises d’Andrei Kourkoc (Liana Levi)

Le magicien de Colm Toibin (Grasset)

Vers le paradis d’Hyana Yanagihara (Grasset)

Essais

Troublante identité de Paul Audi (Stock)

Déjeunons sur l’herbe de Guillaume Durand (Bouquins)

Juliette Drouet : compagne du siècle de Florence Naugrette (Flammarion)

Le musée, une histoire mondiale de Krystof Pomian (Gallimard)

Tombeaux : autobiographie de ma famille d’Annette Wieworka (Seuil)

Blog

Prix Femina : Première sélection du 8 septembre 2022

Cette  nouvelle session a d’abord été marquée par le décès en août de notre amie Anne-Marie Garat. Malgré la maladie, elle a assisté le plus longtemps possible à nos réunions, toujours aussi passionnée et attentive, suscitant notre admiration face à son courage. Nous pensions que son optimisme et sa force de caractère l’emporteraient. Le choc a été brutal pour nous toutes. Sa vivacité, sa curiosité, sa présence vigilante nous manquent déjà.

Plus heureuse, notre amie Chantal Thomas est entrée à l’Académie Française. Les statuts du Femina l’ont obligée à démissionner.

Le jury est composé désormais de :

Nathalie Azoulai, Evelyne Bloch-Dano (présidente),  Claire Gallois, Paula Jacques (vice-présidente) Christine Jordis, Scholastique Mukasonga,  Mona Ozouf, Patricia Reznikov, Josyane Savigneau.

Membre honoraire : Danièle Sallenave de l’Académie Française

Secrétaire Générale : Marie-Laure Goumet

Trésorière : Sarah Timoney

Remarque : Nos statuts et notre règlement sont très précis. Ils sont régulièrement mis à jour, la dernière fois en mars 2022. Ils interdisent la présence sur nos listes d’auteurs ayant reçu le Femina des lycéens avant trois ans révolus, et cinq ans pour les cinq « grands Prix » de la rentrée littéraire (Académie Française, Goncourt, Renaudot, Médicis, Interallié). De même, il est évidemment interdit aux membres de la famille ou aux proches des jurées de concourir. Ces dispositions expliquent l’absence de certains livres sur nos listes.

Romans français

Miguel Bonnefoy, L’inventeur, Mercure de France

Grégoire Bouillier, Le cœur ne cède pas, Flammarion

Thierry Clermont Long Island, Baby Stock

Sandrine Colette On était des loups Lattès *

Brigitte Giraud Vivre vite Flammarion *

Sybille Grimbert Le dernier des siens Anne Carrière *

Claudie Hunzinger Un chien à ma table Grasset *

Oriane Jeancourt-Galignani Quand l’arbre tombe Grasset *

Christophe Ono-dit-Biot Trouver refuge Gallimard *

Marie Nimier Petite sœur Gallimard

Polina Panassenko Tenir sa langue L’Olivier *

Yves Ravey Taormine Minuit *

Lucie Rico GPS P.O.L *

Olivier Rosenthal Un singe à ma fenêtre Verticales

Maud Simonnot, L’heure des oiseaux, L’Observatoire

Anne-Sophie Subilia L’Epouse Zoé *

Les 10 titres * sont sélectionnés pour le Femina des lycéens

 

Romans étrangers

Viola Ardone Le Choix, Albin Michel

Russel Banks Oh Canada ! Actes Sud

Gabriel Byrne Mes fantômes et moi Sabine Wespieser

Mia Couto Le cartographe des absences Métailié

Rachel Cusk La dépendance Gallimard

Nathan Harris La douceur de l’eau Philippe Rey

Angelika Klüssendorf 34 septembre Chambon

Andrei Kourkov Les abeilles grises Liana Levi

Mac Guiniss Le lâche Métailié

Lutz Seiler Stern 111 Verdier

Alexander Starritt Nous, les Allemands Belfond

Maria Stepanova En mémoire de la mémoire Stock

Brandon Taylor Real life La croisée

Colson Toibin Le Magicien Grasset

Gabriel Vasquez Une rétrospective Seuil

Hanya Yanaghihara, Vers le paradis, Grasset

 

Blog

Prix Femina des lycéens

Le 6e Prix Femina des lycéens a été attribué au roman de Ananda Devi, Le rire des déesses (Grasset). Seize classes participaient au jury, la proclamation a eu lieu à Rouen.

Lauréats précédents :

Natacha Appanah, Tropique de la violence (Gallimard)

Jean-Baptiste Andrea, Ma reine (L’Iconoclaste),

Isabelle Desesquelles, Je voudrais que la nuit me prenne (Belfond)

Victor Jestin, La chaleur (Flammarion)

Laurent Petitmangin, Ce qu’il faut de nuit (La manufacture de livres)

Blog

Prix FEMINA : les lauréats

Et les lauréats sont :

Clara Dupont-Monod, S’adapter (Stock)
Ahmet Altan, Madame Hayat (Actes Sud)
Annie-Cohen Solal, Un étranger nommé Picasso (Fayard)
Les finalistes étaient
ROMANS EN LANGUE FRANCAISE
Nina Bouraoui Satisfaction Lattès
Jean Baptiste Del Amo, Le Fils de l’homme Gallimard
Clara Dupont Monod S’adapter Stock
Thomas B Reverdy Climax Flammarion
Mohammed Mbougar Sarr La plus secrète mémoire des hommes Philippe Rey
ROMANS ETRANGERS
Ahmet Altan Madame Hayat, traduit par Julien Lapeyre de Cabanes, Actes Sud
Jan Carson Les Lanceurs de feu, traduit par Dominique Goy-Blanquet, Sabine Wespieser
Daniel Loedel, Hadès Argentine, traduit par David Fauquemberg, La Croisée
Joyce Maynard Où vivaient les gens heureux, traduit par  Florence Lévy- Paoloni, Philippe Rey
Leonardo Padura Poussière dans le vent , traduit par René Solis, Metailié
ESSAIS
Frédéric Gros La honte est un sentiment révolutionnaire Albin Michel
Claude Habib La Question trans Gallimard
Arthur Lochmann Toucher le vertige Flammarion
Amos Reichman Jacques Schiffrin un éditeur en exil Seuil
Perrine Simon Nahum Les Déraisons modernes Ed. de L’Observatoire
Merci au musée Carnavalet-Histoire de Paris qui nous a offert un cadre unique pour les délibérations et la proclamation des Prix.

Blog

Ma nuit au Swann

Un petit texte, à propos de l’hôtel littéraire Le Swann où j’ai passé l’une des quatre nuits offertes pour le Prix Céleste Albaret reçu en 2018. Je connais déjà Le Flaubert à Rouen. Il me reste à découvrir l’hôtel consacré à Arthur Rimbaud à la gare de l’Est ou celui dédié à Marcel Aymé à Montmartre. Ou bien encore à Clermont Ferrand l’Alexandre Vialatte…

« Ma nuit au Swann » d’Évelyne Bloch-Dano