Agenda

Blog

2021

 

 

Une très belle année à vous  tous ! Je n’ajouterai pas les réserves de rigueur (meilleure que 2020, en espérant que l’épidémie etc.). Non que je ne déplore moi aussi la situation qui touche aussi bien les malades, les familles de ceux qui ont succombé, les victimes économiques de cette crise, ceux qui souffrent de solitude ou au contraire de la cohabitation avec une personne violente ou haïe, et tant d’autres.

Moi aussi j’attends avec impatience la réouverture des théâtres, des cinémas, des musées, des restaurants et des cafés qui donnent à nos villes leur couleur et leur vie. Moi aussi j’attends la sortie de ce tunnel interminable auquel s’ajoute la grisaille de l’hiver. Mais je sais que ce moment viendra et que nous en profiterons en réalisant combien ils nous ont manqué. Et puis, la vie reprendra son cours et nous oublierons.

Dans l’actualité immédiate, j’ai suivi hier soir sur CNN l’incroyable insurrection des partisans extrémistes de Trump qu’il a appelés à manifester. Je crains que cela ne soit pas fini, dans ce pays symbole de la démocratie et en proie à une terrible épidémie de COVID que le pouvoir a laissé s’installer.  Il faut garder à l’esprit que la démocratie est fragile, tout comme la santé humaine et l’environnement.

Fragilité : c’est le mot que je mettrai en avant en ce mois de janvier 2021.

En ce qui me concerne , je travaille à la publication de L’âme soeur début mars. Si heureuse de rendre une existence à Natalie Bauer-Lechner, l’amie de Gustav Mahler ! J’ai enregistré cette semaine les trois premiers épisodes du feuilleton qui lui sera consacré sur France-Musique.

A la fin du mois, nous allons quitter l’Orne pour la Côte Fleurie. La mer va succéder à la campagne. Se séparer d’une maison aimée est toujours un petit deuil. Mais je sais qu’elle sera en de bonnes mains, et que les nouveaux propriétaires prendront soin du jardin. Quant à nous, nous ferons revivre une autre maison, et nous  nous promènerons dans d’autres paysages…

Autant dire une nouvelle histoire !