Littérature

Blog

IMG_0899

Carnet de lectures

Des  impressions de lectures, en toute liberté, sur des ouvrages que j’ai aimés…

PRINTEMPS 2017

Un monde sur mesure de Nathalie Skowronek (Grasset)

Un monde sur mesure

Une plongée dans l’univers du shmattes, le commerce des vêtements exercé par les Juifs venus d’Europe de l’Est. Des tailleurs juifs de Pologne au e-commerce et à la mondialisation, Nathalie Skowronek nous raconte, à travers l’histoire de sa propre famille, celle de cette profession. A la fois saga familiale et regard sur un secteur socio-économique, ce roman m’a passionnée. Ils sont peu, les romanciers à s’être intéressés au commerce. On pense au Bonheur des dames, bien sûr. Mais dans Un monde sur mesure, il s’agit moins de la lutte entre boutiques et grands magasins que de l’évolution d’un métier et de ceux qui l’exercent. « Le shmattès yiddish allait bientôt disparaître » écrit l’auteure. Et avec lui, toute une culture.

L’ordre du jour d’Eric Vuillard (Actes Sud)

L'ordre du jour

Première remarque : l’éditeur et l’auteur , contrairement à tant d’autres, ont  écrit  « récit » sur la couverture, et non « roman ». Voilà un gage d’honnêteté. Ce récit, donc, nous transporte dans l’Allemagne et l’Autriche de février 1933 à mars 1938. Cinq ans pour monter de toutes pièces l’engrenage qui mènera à la  suprématie de l’Allemagne et à la guerre. A la fois grinçant et redoutablement efficace, Eric Vuillard qui est aussi cinéaste nous fait VOIR les petitesses, les lâchetés, les renoncements, l’aveuglement de ceux qui se laisseront séduire ou berner. Puissants industriels, hommes politiques : entre compromis et compromissions, ils sont les artisans complices de cette montée en puissance. En 160 pages acides, tantôt drôles, tantôt émouvantes, Vuillard fait la démonstration de son talent d’écriture et nous met en garde contre l’aveuglement.

download

Sise à Beaulieu sur mer, face à la Méditerranée, la maison des frères Reinach est un hommage à l’esthétique apollinienne. Adrien Goetz dont la culture artistique n’a rien à envier à celle de ses personnages lui a consacré trois ans de recherches. Il a choisi de guider nos pas sur les traces d’un personnage de fiction, Achille, le fils de la cuisinière de Gustave Eiffel, devenu un peintre reconnu. A travers la villa Kérylos, aujourd’hui propriété de l’Institut de France, Adrien Goetz réussit, chose difficile , à tisser ensemble l’érudition, l’humour et l’intrigue : triple plaisir pour le lecteur. (d’après mon article dans le Magazine littéraire de juin 2017).

download

Magnifique couverture pour ce roman de « la femme au portrait », la belle Adèle Bloch-Bauer peinte par Gustav Klimt. Valérie Trierweiler dont c’est le premier roman a recréé avec talent le Vienne du début du vingtième siècle, à la fois foyer de toutes les audaces artistiques et culturelles, et capitale encore engluée dans les règles de l’empire austro-hongrois. Adèle appartient à la riche bourgeoisie juive – une « seconde société » enviée mais tenue à distance par l’aristocratie. Que s’est-il passé exactement entre le peintre et son modèle ? Valérie Trierweiler dépeint avec finesse et sensibilité les affres de cette jeune femme en mal d’enfant, épouse comblée mais attirée par  Klimt, dont les nombreuses liaisons font scandale. Le style efficace, sans fioritures, évoque par moments les biographies de Françoise Giroud. Plutôt qu’y chercher comme certains journalistes des traces autobiographiques ou la révélation de ses propres sentiments (elle a déjà donné !) savourons  ce roman de Valérie Trierweiler sans arrière-pensée.

(à suivre :   Virginie Despentes)

Continuer la lecture de Carnet de lectures

Blog

imgres

Colette, toujours

Dans mes moments de mélancolie, c’est toujours vers Colette que je me tourne. Dans mes moments d’émerveillement, au jardin ou ailleurs,  des passages de ses livres me reviennent. La Naissance du jour m’a souvent accompagnée  ; mais j’aime aussi retrouver les romans que je fréquente moins souvent, et les lire comme si c’était la première fois.

Voici quelques occasions de découvrir Colette ou de vous replonger dans son univers

La Société des amis de ColetteAmis de Colette

- France Culture : L’émission « La Compagnie des écrivains » proposait en ce début d’année une série de quatre entretiens autour de Colette. Retrouvez en ligne les quatre émissions en podcast.

Colette

France 3  le lundi 23  janvier à 20h30 : Un téléfilm : Colette, une femme si libre.

Colette FTV pro

– Comédie Française : L’Envers du music-Hall lu par la merveilleuse Danièle Lebrun.

Un régal : un grand écrivain servi par une grande comédienne.

Du 22 février au 5 mars.

unnamed

Arte le dimanche 22 février à 21h : l’inoubliable Gigi, avec Leslie Caron.

imgres-2

Blog

Prix Femina 1ère Sélection

 

18 romans français, 14 romans étrangers. Une belle rentrée…

Le jury s’est réuni à l’Interallié, sous la présidence  de Mona Ozouf.

Par ailleurs, pour la première fois, un FEMINA DES LYCEENS sera attribué cette année. La liste des livres reposera sur la 2ème sélection du jury. Cette première édition est organisée par le Rectorat de Rouen, et soutenue par la librairie L’Armitière à Rouen, ainsi que par La Galerne au Havre.  Six établissements scolaire participent. Le vote et la proclamation du Prix devraient avoir lieu le 7 décembre.

Femina des lycéens

Continuer la lecture de Prix Femina 1ère Sélection

Blog

imgres-1

Bienvenue à L’Antilope

Une nouvelle maison d’édition, L’Antilope, fondée par Gilles Rozier et Anne-Sophie Dreyfus. Elle sera consacrée à la culture juive des cinq continents.

Le premier livre paraît :  il s’agit de Comme deux soeurs de Rachel Shalita, un joli roman qui a pour cadre la Palestine, avant la fondation de l’État d’Israël.

Rencontre au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme mercredi 26 janvier à 19h30

Voici ma critique, parue sur le site de Onlalu.

Comme deux soeurs

Blog

Prix François-Mauriac 2015

Ouvrages sélectionnés

Elie Barnavi Dix thèses sur la guerre, Flammarion

Michel Bernard, Les forêts de Ravel, La Table ronde

Alain Besançon, Problèmes religieux contemporains, de Fallois

Alain Borer, De quel amour blessée, réflexions sur la langue française, Gallimard

Françoise Chandernagor, Vie de Jude frère de Jésus, Albin MIchel

Michel Crépu, Un jour, Gallimard

Luc Dardenne, Au dos de nos images II, Seuil

Guillaume de Fonclare, Joë, Stock

Marc Lavoine, L’homme qui ment, Fayard

Bernard Legendre, De Gaulle et Mauriac, Le dialogue oublié, Fayard

Hélène Lenoir, Tilleul, Grasset

Tiphaine Rivière, Carnets de thèse, Seuil

Dorothée Werner, Kouri, JC Lattès

Annette Wieworka, 1945, La découverte, Seuil